La Maison du Bonheur

Il n’y a rien de plus palpitant que de se lancer dans son premier achat immobilier. Que l’on soit du milieu de la construction ou non, la magie opère lorsque l’on se projette dans son futur “chez soi”. Avec ce projet, les jeunes propriétaires ont tout de suite vu le potentiel de la maison, malgré les quelques rénovations à faire en vue d’actualiser l’espace. Courageux et volontaires, ils retroussent leurs manches pour réaliser un maximum de travaux par eux-mêmes. Je suis intervenue en amont pour les accompagner dans le choix de l’aménagement des espaces, des couleurs… afin de moderniser l’ensemble.

Le lieu : Un charmant petit pavillon d’environ 85m² à Villenave d’Ornon, en région bordelaise.

Caractéristiques : Trois chambres, une pièce de vie orientée vers le jardin avec ses ouvertures, le calme de la campagne à proximité de la ville.

Qui habite ici : Camille, son homme, leur petite fille et le chat Balou.

Le projet : Bien que la maison soit saine, il faut actualiser la pièce de vie, créer un coin bureau et rénover la salle de bain.

Phase d’étude : 1 mois

Durée des travaux : en cours (auto-construction)

Une rencontre qui tombe à pic

Il y a ceux qui y croient et ceux qui n’y croient pas… Le destin fait pourtant bien les choses. Je suis devenue accro à Instagram il y a 5 ans, quand ce réseau n’en était encore qu’à ses prémices. Déjà, je trouvais que c’était un magnifique outil de communication, capable de rapprocher les gens (même si je ne savais pas encore m’en servir). J’ai organisé mon premier concours pour fêter Noël, car j’avais envie de gâter quelqu’un au hasard ! C’est Camille qui a remporté le gros lot, et cela m’a permis de faire connaissance avec cette jeune femme pétillante. Les années ont passé et j’ai fais mon bout de chemin. Camille a voyagé et elle est devenue maman. Quand elle annonce sur Instagram qu’elle et son conjoint deviennent propriétaires, je lui propose aussitôt de les accompagner dans cette aventure.

Repenser la pièce principale

Plan de l’existant

Nous nous rencontrons (pour de vrai !) en septembre 2018. Camille vient d’acheter une jolie maison en banlieue bordelaise qui a tout juste 20 ans, mais qui a tout de même besoin d’être remise au goût du jour. La priorité de Camille, c’est de revoir totalement l’agencement et la décoration de la grande pièce de vie de 32m². En effet, le papier peint est dépassé, le carrelage au sol est austère et la cuisine est vieillotte. Le bar qui constitue le coin repas a le don de révolter Camille 😂

Il faut redéfinir davantage les espaces, et créer du lien entre eux. Les chambres étant assez petites, il va aussi falloir intégrer un espace bureau dans le salon, en créant une zone propice à la concentration. La cuisine reste en très bon état et son côté rustique plaît aux nouveaux habitants. Nous nous appuyons donc sur ce style comme point de départ.

Le couple aime les ambiances douces qui invitent à la détente, et les matériaux chaleureux comme le bois. Mais il apprécie aussi les tons graphiques et modernes teintés de couleurs sombres. Camille a également flashé sur un bleu, évoquant la mer et les vacances passées en amoureux, qui sera notre fil rouge de réflexion.

Deux planches d’ambiances bien distinctes, qui reçoivent un accueil favorable. Il faudra pourtant trancher entre la sobriété et le modernisme du noir, et entre la douceur et la générosité du bleu. Dans la suite de cet article, je vous montre la solution d’aménagement qui a été retenue, associée à la version “Pastel Fjord”.

La cuisine reçoit un traitement différent. L’existant et la disposition sont conservés, mais on vient twister les habillages. Les façades sont repeintes en bleu “Marée Haute” de Delux Valentine et les poignées de porte changées. La crédence s’habille d’un revêtement effet “marbré”. Le plan de travail d’origine est moucheté dans les tons gris et noir. Il pourra être laissé en l’état, ou recouvert d’une résine ou d’un sticker effet “bois”. La zone “cuisine” est délimitée par une peinture grise appliquée sur le mur du fond et dans le prolongement de l’entrée. Ainsi, la cuisine ressort comme un élément attractif au sein de cet espace. Une grande table en bois vient créer une zone “repas”, et fait ainsi la transition entre la cuisine et le salon.

Nous aménageons un coin salon et TV, délimité au sol par un tapis douillet, et au mur par une succession de tableaux.

Ainsi positionnée, le canapé délimite une circulation, et créé une zone propice à la concentration. En aménageant un retour en rondins de bois flotté, on crée alors une profondeur dans laquelle vient se loger un bureau. Au vue des proportions, celui-ci est réalisé sur-mesure en stratifié, pour que les éléments bas et hauts s’intègrent parfaitement dans l’espace. Le pan de mur est peint de cette même peinture “Marée Haute” afin d’engager un dialogue avec la cuisine.

Rénover et agrandir la salle de bain

Plan SDB existante

Dans un deuxième temps, Camille souhaite rénover la salle de bain qui à l’heure actuelle manque d’optimisation. À partager entre trois, voire potentiellement quatre personnes, on se sent vite à l’étroit dans les 4m² de cette petite pièce. Qui plus est, la salle de bain ne bénéficie d’aucune fenêtre, et l’apport de lumière est artificiel. La porte battante prend beaucoup trop de place pour la superficie de la pièce, et la baignoire manque de praticité. Le tout enrobé dans un style “rétro”, avec du carrelage du sol au plafond. Le challenge sera de donner une sensation de volume à cette pièce.

À nouveau, j’ai travaillé deux ambiances distinctes. Je vais développé ici la version “Mediterranean Blue”, qui s’inscrit dans la continuité du salon, en reprenant les teintes bleues, et en modernisant complètement l’ensemble.

Tout d’abord, on supprime la porte battante et on la remplace par une porte coulissante à l’extérieur de la salle de bain, type porte de grange. Pour un effet graphique, on pourra utiliser un bois brûlé. On vient ensuite déposer la baignoire pour la remplacer par une grande douche à l’italienne, en créant un second niveau de sol. En face, on vient insérer un meuble sur-mesure toute hauteur qui épouse parfaitement les dimensions de la pièce. On créé ainsi une belle surface de rangement supplémentaire. Au centre, on ajoute un grand miroir rond qui va venir refléter et prolonger l’espace. En face de la porte, on pourra percer une petite ouverture qui donne sur le jardin, et privilégier ainsi un apport de lumière naturelle. En allège, on positionnera un nouveau sèche-serviette. Avec ce nouvel agencement plus épuré, la pièce d’eau gagne en lumière et on a la sensation d’un espace plus grand.

Ici, j’apporte du contraste en appliquant sur la paroi de douche un élément graphique fort. En apposant un miroir en face, le design se reflète à l’infini et donne ainsi une plus grande sensation d’espace. C’est une idée que j’aime mettre en place, particulièrement dans les petits espaces. Je l’ai déjà réalisé dans cette salle de bain “jungle”, et dans cette chambre aux proportions démultipliées.

Partagez votre avis en commentaire. Quelles planches auriez-vous choisi ?!

Merci à Camille, maman blogueuse sur Les Bulles de Camille, d’avoir accepter cette collaboration et de m’avoir fait confiance. Je lui souhaite, ainsi qu’à sa petite famille, beaucoup de bonheur dans ce nouveau foyer.

La parole est à vous