Appartement B + F

B et F ne s’imaginait pas devenir propriétaire aussi rapidement. Bien que leur budget serré les contraigne à réaliser la plupart des travaux eux-mêmes, ils font appel à moi pour les conseiller et les orienter dans leur choix. Une très belle affaire que l’achat de cet appartement proche de Bordeaux, qui va révéler tout son potentiel au fil du projet.

Le lieu : Un appartement des années 70 d’environ 68m², à Mérignac.

Caractéristiques : Orienté Est-Ouest, l’espace traversant est baigné de lumière.

Qui habite ici : Un jeune couple qui réalise un premier achat immobilier.

Le projet : Un volume avec du potentiel et peu de rénovations à prévoir. Néanmoins, il faut opérer un travail de revalorisation des espaces et de modernisation des lieux.

Budget : 10 000 euros

Phase d’étude : 3 mois

Durée des travaux : 1 mois

État des lieux

L’aventure commence au printemps 2018, quand B et F décide d’investir dans leur premier achat immobilier. Ils recherchent avant tout un nid douillet pour deux, voire une troisième petite personne, dans un marché de plus en plus compliqué à Bordeaux. Les prix au m² ont flambé ces dernières années, et leur budget exclu le centre-ville. Au final, le calme d’une banlieue familiale avec ses commerces et ses transports en commun, n’a rien à envier à l’effervescence du centre.

Croquis de l'existant
Croquis de l’existant

Après plusieurs visites, leur choix se porte sur un bien à Mérignac. L’espace n’a jamais été rénové et conserve les caractéristiques de son époque : un linoleum au sol, des revêtements muraux en gouttelettes, des huisseries en métal avec un vitrage basique, un couloir central qui dessert toutes les pièces y compris une salle de bain en pièce aveugle et une cuisine très étroite en enfilade. Le cloisonnement est fort et manque de modernité et de praticité.

Après analyse des priorités, en fonction des besoins et de l’enveloppe budgétaire, nous décidons d’intervenir en plusieurs temps. Une première phase de travaux immédiate nous permettra de rénover le plus urgent, à savoir la cuisine (indispensable !) et le salon, rafraîchir les peintures et renouveler le revêtement de sol. Une deuxième phase de travaux d’ici un à deux ans nous permettra de rénover la partie salle de bain et WC, et éventuellement les huisseries (qui constituent une déperdition d’énergie énorme pour des immeubles de cette époque).

Séparer sans cloisonner

Très vite, l’idée de faire tomber la cloison entre la cuisine et le salon apparaît et permet de révéler tout le potentiel du volume. La large ouverture que l’on perçoit désormais depuis l’entrée agit comme une grande respiration et apporte de la lumière à ce couloir sombre. Cependant, B ne souhaite pas que la cuisine soit complètement ouverte sur son salon. Elle préfère la garder à distance pour ne pas mélanger les fonctions. “Je ne passe pas tout mon temps dans ma cuisine. C’est important pour moi de couper véritablement et de me détendre sereinement dans mon salon sans penser au prochain repas.” Le mur séparateur est donc abattu environ de moitié. Afin de séparer tout en laissant passer la lumière, un filtre séparateur en bois a été pensé et dessiné.

Vue générale sur la pièce principale

Réalisé en chêne massif, il évoque les persiennes du sud et permet un jeu d’ombres et de lumières dans la cuisine. Il intègre également une fonction d’étagère pour habiller ce claustra, et pour laisser passer le regard vers le salon. Sa teinte est choisie pour s’accorder parfaitement au nouveau parquet (posé sur le linoleum existant pour bénéficier d’une couche d’isolant supplémentaire). C’est la pièce maîtresse de cet espace, qui apporte un ton chaleureux à l’ambiance, et résolument moderne à l’espace.

Un claustra qui génère plus d'intimité

Une cuisine épurée

Sur ce projet, il fallait donc faire “disparaître” visuellement le plus possible la cuisine. Tout du moins, faire en sorte qu’elle se fonde dans l’appartement. B et F souhaitaient une cuisine moderne, toute équipée mais néanmoins épurée et sobre afin de mettre l’accent sur le bois, matériau central de la rénovation. Elle devait avoir du caractère tout en étant le plus neutre possible, afin de faciliter une éventuelle revente (l’anticipation, c’est la clé…). Nous avons choisi un blanc pur satiné, rehaussé par des touches de noirs, en lien direct avec les huisseries métalliques. Le plan de travail en bois participe à cette ambiance chaleureuse et moderne. Pour finir, une crédence “terrazzo” amène une touche de préciosité à l’ensemble. Désormais, la cuisine s’inscrit dans une époque contemporaine. Ses nombreux rangements, son grand plan de travail en L et sa luminosité en font un espace pratique et facile à vivre.

Une cuisine minimaliste

Plan de travail en stratifié ch^ne et crédence terrazzo

Harmoniser le mobilier

Plus la surface habitable est restreinte (et plus on a des meubles que l’on souhaite garder), plus il s’avère compliqué de trouver du mobilier qui s’adapte parfaitement à l’espace ou à l’ambiance souhaitée. C’est pourquoi j’ai proposé de réaliser un meuble sur mesure afin de répondre au mieux aux exigences du projet. La partie agencement d’un projet est toujours ce qui m’inspire le plus, lorsqu’il s’agit de répondre concrètement et astucieusement aux problématiques des clients. J’envisage un meuble surélevé du sol et rétro-éclairé par deux rubans LED en partie haute et partie basse, afin de créer une sensation de lévitation, qui rend l’ensemble plus léger. Alternant des niches ouvertes et des parties fermées, il reprend en négatif les lignes du claustra, et sonne comme un rappel poétique. Réalisé dans la même essence de bois, s’instaure un dialogue entre le filtre et ce meuble. La simplicité des lignes et des matériaux choisis prouvent encore une fois qu’il suffit de peu de choses et d’un brin de créativité pour obtenir un effet “waouh”. 

Finitions en cours

Comme dans chaque projet d’auto-rénovation, une fois le plus “gros” réalisé, le rythme de la vie quotidienne nous fait souvent décrocher du chantier. À l’heure actuelle, le projet est en phase de finitions. La décoration d’intérieur prend peu à peu forme, et se pare d’une ambiance cocooning et douce, voulue par les propriétaires. Très prochainement, j’espère pouvoir me rendre sur les lieux pour prendre des photos du projet finalisé, afin de rédiger un article Avant-Après percutant. 💥

La parole est à vous