Papeteries contemporaines au cœur de Tokyo

Au Japon plus qu’ailleurs, l’Art de la Calligraphie est bien présent. Le simple fait d’écrire en kanjis, de haut en bas, est beau. Traversant les siècles, cet Art a envahi le quotidien des Japonais qui raffolent de petits papiers, carnets, agendas, stylos, crayons, cartes, enveloppes… que l’on retrouve à chaque coin de rues dans des papeteries, tous autant esthétiques que pratiques pour organiser son planning ou pour envoyer ses vœux à ses proches.

Entrer dans une papeterie au Japon, c’est un peu comme emmener un enfant à Disney (ou quand je m’aventure chez Ikea…) : les yeux s’allument d’étoiles, on y reste des heures et on craque sans pouvoir s’arrêter. Que ce soit un énorme magasin ou un petit corner au konbini du coin, vous ne pourrez jamais tomber en rade de matériel. Férue d’écriture et de dessin, je prend un plaisir fou à arpenter les rayons de ces boutiques et à m’équiper avec des objets bien pensés.

Je vous livre deux de mes adresses préférées.

La papeterie Kakimori, l’antre de l’épure

Kakimori, c’est le petit bijou de la papeterie tendance et actuelle. A l’heure où chacun passe plusieurs heures par jour devant un écran, Kakimori prône le retour à l’écriture comme source de créativité, de partage, mais surtout comme valeur intrinsèque à chaque culture qu’il faut savoir préserver. Chaque objet y est raffiné, précieux et magnifié. Mais l’on vient surtout chez Kakimori pour personnaliser ces supports d’écriture. Une idée originale propose de réaliser sur place vos carnets selon des critères définis : vous choisissez le format, la couleur, le papier, la reliure, la fermeture… ce concept est assez répandu au Japon, mais fait toujours son effet.

Un nouvel écrin pour la papeterie Kakimori.Une grande verrière ouverte sur le quartier.Grand choix de stylos plume et carnets. Le comptoir : équilibre parfait entre la modernité et la tradition. Parquet à bâtons rompus.

Un espace pour s'isoler et créer...

La nouvelle adresse vient d’ouvrir fin 2017, dans le quartier résidentielle de Kuramae, sur une belle surface qui mélange les genres. J’aime particulièrement le parquet à bâtons rompus twisté de touches de couleurs, le grand comptoir central où chaque envie prend forme, ainsi que la large ouverture sur la rue et le quotidien de ces habitants. De plus, une seconde boutique accueille un “Ink Stand”, où vous pourrez composer vos propres encres pour personnaliser davantage votre style. Un lieu où il est impossible de repartir les mains vides.

La papeterie Papier Tigre, l’avant-gardiste

Lieu propice à la détente dans la papeterie Papier Tigre.

De toutes les adresses que j’ai pu visiter, Papier Tigre est une exception : papeterie française qui s’exporte très bien au pays du papier. La société maîtrise toute sa chaîne de production, de l’idée jusqu’à la commercialisation. Cela donne naissance à des collections uniques, colorées, astucieuses, réalisées avec des matériaux de qualité. On trouve aussi chez Papier Tigre beaucoup d’objets déco pour petits et grands. L’inspiration surgit par le simple fait de passer quelques minutes à contempler leurs boutiques.

 

 

 

La boutique de Tokyo, dans le quartier de Nihonbashi, a ouvert ses portes en 2017. L’espace moderne emprunte les codes d’une architecture contemporaine, qui associe le bois avec le béton, matériaux de prédilection d’architectes japonais d’aujourd’hui, tel que Tadao Ando. L’ambiance qui s’en dégage est très cosy, accentuée par un salon de thé attenant où vous pourrez déguster tranquillement votre boisson tout en rédigeant votre courrier. Une parenthèse de tranquillité urbaine.

Une pause

Carnets au graphisme contemporain. Le logo kawaii de Papier Tigre.

Si vous planifiez un petit passage dans la capitale nippone, retrouvez toutes mes bonnes adresses de papeterie sur Voyapon.

La parole est à vous